Devenir un consultant freelance premium et obtenir des clients premium - Benjamin Chambolle

Devenir un consultant freelance premium et obtenir des clients premium

Devenez Freelance Premium

Dans cet article, je vais vous donner les meilleures pratiques pour développer votre business de consultant. Mais pas n’importe comment, je vous parle ici d’un business pour devenir un consultant qui peut facturer 150€ de l’heure sans sourciller à des grands groupes, ou encore proposer un site vitrine à 8000€.

« Mais la plupart des clients n’ont pas de budget, surtout quand ils embauchent un freelance » 

Les clients avec un bon budget existent. Ils sont là, et ils sont prêts à payer pour avoir des bons résultats, ce qui est parfaitement logique. Si je vous proposais un investissement qui vous rapportais le double ou le triple de votre mise de départ, vous le feriez, non ?

C’est le principe même du business : un investissement qui apporte des résultats.

Et ce n’est pas parce que vous êtes seul dans votre entreprise ou que vous avez une petite structure que vous êtes moins crédible qu’une entreprise avec 15 employés, bien au contraire. 

Beaucoup de décisionnaires ont besoin d’avoir un conseiller expert pour les accompagner, et si les résultats suivent, ils sont prêts à payer très cher.

Et vous savez ce qui est le mieux dans tout ça ? Ces clients là, contrairement aux clients qui payent peu, sont souvent enclins à écouter vos conseils.

Le mauvais client existe et vous le savez malheureusement déjà, il est un véritable cauchemar ambulant. Il veut tout, sait tout, mais n’est pas prêt à mettre la main à la poche pour avoir des résultats.

Nous vivons dans une époque propice aux consultants premium, profitez-en.

Si vous êtes un freelance avec des bonnes compétences, vous le savez également : il y a beaucoup d’imposteurs. Des gens qui se lancent, mais qui maitrisent mal leur sujet parce qu’ils veulent simplement devenir entrepreneurs. Ils ont regardé une vidéo de gourou sur YouTube et se jettent corps et âme dans un métier qu’ils ne maitrisent pas afin de pouvoir se payer une Lamborghini dans 6 mois. 

Ou alors, ils sont peut-être très compétents, mais manquent de professionnalisme ou ne savent pas se vendre. Combien de personnes se sont monstrueusement plantées dans leur business alors qu’ils font partie de l’élite dans leur domaine ? Énormément.

À côté de ça, des gens avec des compétences moyennes réussissent car ils sont de bons entrepreneurs et qu’ils savent vendre leurs services. D’ailleurs, on dit souvent que les qualités de gestionnaire sont plus importantes que les compétences lorsqu’on lance un business. Et c’est on ne peut plus vrai.

Tout ça pour dire qu’il y a de la place pour les consultants premium aujourd’hui. Vous n’avez pas besoin d’être le meilleur pour le devenir tout comme vous n’avez pas non plus besoin de compter sur l’échec de vos concurrents pour exister.

Vous avez vos points forts, et vous devez les mettre en avant.

Très peu de secteurs sont vraiment bouchés, si vous êtes professionnel et que vous êtes capable de résoudre un problème pour vos clients, vous pouvez réussir.

Mais n’attendez pas qu’il soit trop tard. Il est temps de vous y mettre et de faire votre trou dès aujourd’hui. Car il y a de plus en plus de gens qui se lancent à leur compte, et même si la plupart ne réussiront pas, vous aurez quand même de plus en plus de concurrence. Et même si la concurrence est excellente pour votre entreprise, vous devez faire votre place avant que votre secteur d’activité ne devienne vraiment difficile.

Je dis toujours qu’un secteur d’activité n’est pas bouché si vous êtes compétent. Mais plus vos concurrents sont nombreux, plus ils ont des chances de grapiller vos clients.

Il ne suffit pas d’envoyer des plus gros devis

Devenir un consultant freelance premium ne se fait pas en claquant des doigts. Je préfère être honnête avec vous tout de suite : ça demande du travail. Savoir se former, avoir le bon état d’esprit et savoir rester motivé sont trois qualités importantes de l’entrepreneuriat. 

Ce n’est pas facile et ce n’est pas à la portée de tout le monde. Mais si vous connaissez la bonne méthode et que vous utilisez les bons outils, c’est quand même beaucoup plus simple.

Mon expérience personnelle

J’ai quasiment toujours travaillé à mon compte, dans divers domaines, et je sais bien que le positionnement premium n’est pas évident. Il semble parfois être une utopie ou l’aboutissement d’une longue carrière. À une époque pas si lointaine, je ne facturais pas mon travail assez cher. Je crois bien que j’ai vendu mon premier site WordPress pour 450€ en croyant faire une affaire car c’était seulement 2 jours de boulot.

Il s’est avéré que c’était un véritable cauchemar : je suis tombé sur un client complètement fou. Les limites n’avaient pas assez été définies, il me prenait pour son « cliqueur » et le projet a duré plus longtemps que ça. Quand j’y repense aujourd’hui, je ne sais pas comment j’ai pu accepter une mission pareille. À cause du manque d’expérience, c’est certain, mais ça paraît fou comme on peut évoluer en quelques mois ou années.

J’ai augmenté mes tarifs petit à petit, mais ce n’était pas encore suffisant. Il arrive toujours un moment ou un palier est difficile à passer, et c’est normal.

J’ai donc décidé d’apprendre les meilleures pratiques des consultants haut de gamme. Je ne voulais plus stagner mais passer ce palier. La barrière de la prestation à 2500€, dans mon cas.

Avant même de m’en rendre compte, je facturais des sites vitrines à 6000€. Chose qui m’aurait parue impossible peu de temps avant. Mais c’était le déclic. Grâce à mes coachs, mes formations diverses, mes recherches et tout ce que j’avais appris pendant quelques années, j’ai découvert un univers qui me paraissait impossible à atteindre, et tout ce que j’avais fait jusqu’à cet instant me paraissait stupide.

Et le meilleur dans tout ça, c’est qu’avec l’expérience on peut condenser tout ça dans un seul processus réutilisable avec tous ses clients. Quelle que soit votre activité de freelance.

Les 5 étapes principales pour devenir consultant freelance premium

1 – Vous devez être clair dans les bénéfices pour vos clients

Un freelance qui débute a tendance a faire une liste de ses compétences. Designer, développeur, intégrateur… Mais votre client ne sait pas forcément à quoi elles vont lui servir. En fait, si vous êtes illustrateur, il se moque de savoir que vous êtes un spécialiste d’Illustrator ou que vous fassiez tout à la main. Tant qu’il a sa commande entre les mains à la fin de la mission, ça lui convient.

Une erreur classique est de faire une liste des choses qu’on maitrise comme si on postulait pour un patron pour un CDI. Car généralement, un patron a des besoins spécifiques pour vous intégrer dans son équipe et c’est normal.

Pourquoi recruter un expert d’un logiciel s’il doit vous intégrer dans une équipe qui en utilise un autre ? Ce serait un coup dur pour la productivité.

C’est pour cela que vous êtes « formaté » à ces pratiques là. Vous devrez d’abord apprendre à mettre en avant ce que vous apporterez réellement à votre client pour résoudre ses problèmes. La façon dont vous allez le faire, il s’en fiche un peu.

2 – Vous devez vous spécialiser dans une industrie, trouver votre cible

Le fait de trouver une niche vous aidera énormément à booster votre business. Cela fait peur à beaucoup d’indépendants, car ils estiment qu’ils ne trouveront jamais assez de clients s’ils s’enferment. Mais c’est une idée reçue, car non seulement les clients que vous trouverez seront plus enclins à s’aligner sur des tarifs plus élevés qu’avec un généraliste, mais en plus ça ne vous empêche absolument pas de trouver des clients ailleurs.

Après tout, ce n’est pas parce que vous décidez de consacrer vos compétences à une industrie qu’elles deviennent inutiles pour une autre. Et les clients sont prêts à le comprendre.

3 – Ne vous contentez pas d’envoyer des simples devis

Les consultants haut de gamme n’envoient pas de devis. Ils envoient des propositions de qualité, bien rédigées et adaptées à leurs clients. Un devis est trop basique, il liste vos prestations, le tarif, et c’est terminé.

En créant la proposition parfaite, qui indique bien les étapes, les objectifs de vos clients, les deadlines et son implication dans le projet, vous démontrez immédiatement votre professionnalisme et ce qui vous différencie d’un prestataire lambda.

Bien sûr, les propositions s’envoient à vos prospects qualifiés et pas au premier venu. Ce serait une perte de temps.

4 – Trouvez le client parfait

Le client parfait n’est pas votre unique client. Il ne s’agit pas de trouver le bon client qui paie bien et travailler avec lui pendant toute votre carrière. Le client parfait est un client-type, celui que vous savez que vous pouvez vraiment aider, celui à qui vous pouvez apporter des résultats.

Ses problématiques sont bien définies et vous avez des solutions à lui proposer. Son industrie également, vous savez que vous connaissez son travail et que vous ne vous retrouverez pas perdu dès qu’il emploiera des termes techniques. Son état d’esprit aussi,, ne travaillez pas avec quelqu’un qui n’est pas prêt à s’investir.

Mais ce ne sont que mes opinions, votre client parfait peut être différent.

Mais quoi que vous fassiez, il doit être votre cible. Cela ne signifie pas que vous devez absolument travailler avec lui, car il est rare. Mais essayez de toujours travailler avec un profil qui s’en rapproche.

5 – Apprenez à dire « non »

Si vous continuez à dire « oui » à toutes les missions et à toutes les conditions de vos clients, vous allez avoir la vie dure. 

Je sais parfaitement que, quand on se lance, on a tendance à accepter n’importe quelle mission pour payer les factures. C’est tout à fait humain. Mais vous devez également apprendre à refuser les missions bancales. Que ce soit en terme de deadline intenable, parce que vous sentez que le client va vous rendre fou, parce que le tarif est bien trop bas… Les raisons sont nombreuses.

Ces missions vous rendront dingue et vous feront passer à côté de missions importantes. Tout ça parce que vous serez trop occupé à avoir un client insupportable sur le dos qui veut son site livré hier.

Je sais, c’est certainement la partie la plus difficile, surtout si on débute. Mais elle est extrêmement importante. Et avec l’expérience, elle est de plus en plus simple à appliquer.

Vous en savez un peu plus, mais pour résumer :

Ce que vous devez faire :

  • Trouvez votre niche
  • Définissez votre client parfait
  • Soyez prêt à vous positionner en tant qu’expert
  • Mettez en place un processus de travail, d’accueil du client et de livraison du projet

Ce que vous devez ne surtout pas faire :

  • Prendre la première mission qui vient
  • Être trop généraliste dans votre cible
  • Parler de vos compétences et pas assez des bénéfices pour vos clients

« Si c’était aussi simple, tous les freelances le feraient »

Il n’a jamais été question de simplicité dans tout ça. Gérer une entreprise demande de la motivation et des compétences.

Mais ça devient plus simple quand on a les bonnes méthodes et un système en place.

Tout ce que je vous dis, vous pourriez vous en rendre compte par vous-même avec l’expérience. D’autres coaches pourraient vous l’expliquer également. Ce n’est pas un savoir ultra secret caché, mais beaucoup réussissent sans pour des raisons diverses et variées.

Certains sont d’excellents vendeurs, d’autres ont un réseau énorme qui leur permet d’avoir facilement des clients… Chaque entrepreneur a ses méthodes. Je ne fais que vous en donner une qui a fait ses preuves pour la plupart des consultants haut de gamme.

Vous pourriez même réussir sans cette méthode. C’est peut-être déjà le cas, mais ici il est question de passer un palier. Palier qui vous permettra de gagner plus grâce à votre entreprise ou peut-être de prendre des vacances plus facilement.

La méthode est là, le résultat dépend uniquement de vous.

Si vous êtes sérieux et motivé, voici ce que vous devez faire

Vous avez lu jusqu’ici, donc j’imagine que vous êtes intéressé par le sujet. Et pour les free-lance qui sont vraiment motivés, j’ai mis en place une formation gratuite : Secrets de Freelances.

Dans ce cours, vous recevrez 4 vidéos détaillées pour commencer dès aujourd’hui à booster votre business de consultant. Bien sûr, il y a quelques bonus qui vous attendent si vous allez jusqu’au bout.

Vous pouvez vous inscrire ici

4 SECRETS DE 

Formation Secrets de Freelances

FREELANCES

FORMATION VIDÉO GRATUITE

Gratuit

Vous recevrez notamment quelques templates pour vous… Attendez, j’en dévoile trop, inscrivez-vous et je vous promets que vous ne serez pas déçu.

Les clients haut-de-gamme sont à votre portée !

Depuis le début de cet article, je vous dis que ce n’est pas facile. Mais ce n’est pas parce que ça ne l’est pas que vous ne pouvez pas le faire. 

Votre entreprise a des points forts, elle est forcément unique. Et par conséquent, vous avez beaucoup à offrir. Je suis persuadé qu’il y a énormément de clients qui n’attendent que vous pour résoudre leurs problèmes. Et ils sont prêts à payer pour ça. À payer très cher, même.

Avec la bonne méthode et la motivation pour sortir de votre zone de confort, vous pourrez vous positionner et demander des tarifs qui vous semblaient inimaginables jusqu’à aujourd’hui. 

Alors foncez, n’attendez plus !

Parce que vos clients premium eux, n’attendent plus que vous.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Posté dans ,
xsZnTfWMRqKsXe0Iph7VRw_thumb_212b

Benjamin Chambolle

Consultant en marketing et expert en création de tunnels de vente, je vous partage mes astuces marketing pour booster votre activité de coach ou consultant freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15585

FORMATION VIDÉO GRATUITE

DÉCOUVREZ LES SECRETS POUR BOOSTER VOTRE ACTIVITÉ

Get latest tips and strategies to boost conversions

Formation Secrets de Freelances
Retour haut de page